Wootz

Technique de fabrication de l’acier qui consiste à mélanger de l’acier industriel et/ou de l’acier de bas fourneau avec d’autres éléments d’addition pour réaliser des lames à haute teneur en carbone. L’objectif étant d’assurer un tranchant très dur tout en conservant une bonne flexibilité de lame.

Le wootz est aussi appelé acier au creuset car c’est dans un creuset que le mélange est réalisé. Ce creuset est ensuite porté à température de fusion afin que les différents éléments se liquéfient et se mélangent parfaitement.
A la fin de la cuisson on obtient une boule d’acier wootz qui sera d’abord forgée au marteau pilon pour la transformer en barre. Cette barre sera travaillée comme un damas (chauffée, frappée, étirée, repliée, ainsi de suite) pour être homogène puis forgée à l’enclume et au marteau pour être transformée en lame.

Les lames en acier Wootz peuvent être montées en couteau pliant ou fixe, avec des manches en corne ou bois.

Bas Fourneau

Le bas fourneau est un four à combustion interne qui a servi au début de l’âge de fer et jusqu’au Moyen-âge, à transformer le minerai de fer en acier par réduction directe.
Elle consiste à faire passer le minerai de fer dans un « four » alimenté au charbon de bois. Au contact du charbon, le minerai de fer va se charger en carbone, à la fin de la cuisson on obtient une loupe d’acier mélangée à des scories. Cette loupe sera d’abord forgée au marteau pilon à la manière d’un damas pour formée une barre d’acier homogène débarrassée de ses scories. Cette barre sera ensuite forgée à l’enclume et au marteau pour former une lame.

Les lames en acier de bas fourneau peuvent être montées en couteau pliant ou fixe, avec des manches en corne ou bois.

 

le « wootz « en sortie de creuset:

Étirage du wootz:


Quelque lame en wootz:

Le bas fourneau :


Une loupe de bas fourneau :


Une lame terminée: